Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RION, dimanche 20 août

Publié le par Cositas de toros

RION, dimanche 20 août

Dimanche 20 août, 11h matinale rionnaise, ciel bleu, température agréable, petite demi-arène.

Cette matinale a été marquée par la faiblesse du bétail et par une nouvelle sortie a hombros de Dorian CANTON et de Yon LAMOTHE.

En effet les pensionnaires du Camino de Santiago se sont révélés faibles dès leur sortie en piste. Limite en présentation  pour les deux premiers, le dernier, plus lourd se révèlera un peu moins faible.

Dylan RAIMBAUD reprend le chemin des ruedos après une année blanche et ça se voit. Il doit garder la muleta haute pour que son faible adversaire ne tombe pas et, sans jamais se croiser, il ne trouve ni la hauteur, ni le tempo pour lier quoi que ce soit. L’eral fini par s’arrêter, 1/2 lame et 4 descabellos viendront à bout de l’animal après avoir entendu un avis.

Dorian CANTON touche le même opposant que son prédécesseur, mais, avec plus de métier il arrive à trouver la bonne hauteur de muleta qui lui permet de lier et d’enchaîner quelques séries intéressantes. L’eral va vite a menos, final par bernardinas serrées. Entière foudroyante et 2 oreilles tombent du palco.

Yon LAMOTHE est élégant, avec le moins faible de la matinée et après une bonne entame par véroniques, il débute sa faena par 2 cambiadas au centre, 2 séries à droite sans se croiser puis, plus investi à gauche arrive à donner quelques séries intéressantes. Il  demande beaucoup à un animal qui  a peu à donner. Une entière tombée et trasera viendra à bout de l’animal et lui permettra de couper 2 pavillons.

Sortie a hombros des deux compañeros accompagné d’un grand sourire de Richard MILIAN

RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août

Dimanche 20 août, 18h NSP, le ciel est toujours bleu, la température est montée d’un cran, un bon 2/3 d’arène.

RION, dimanche 20 août

Après un bon repas agrémenté du  souvenir d’une histoire de pain et de flûte traversière ou pas, suivi par un agréable moment passé au bord d’un bassin à siroter un gin extraordinaire (un grand merci à nos hôtes) nous sommes revenus poser notre séant sur les planches rionnaises.

Au programme un lot d’erales de Valdefresno extrêmement bien présentés, charpentés, grosse présence en piste, encastés certains avec une tendance à chercher les planches, mais tous avec du bois sur la tête, assez de bois pour vous chauffer tout l’hiver.

Face à eux, des novilleros qui sont restés en dessous des novillos, qui n’ont pas su ou n’ont pas pu.

El RAFI, se retrouvera face à un premier gazapon, il ne se croisera pas et finira par se faire manger. Il conclue par une vilaine entière  et 2 descabellos et s’octroie une vuelta. Avec son second, bis repetita au début, se recentre en milieu de faena, laisse la muleta sous le museau de l’animal et fini par lier  quelques belles séries. Entière trasera et caìda, 1 oreille.

Manuel DIOSLEGUARDE, se croise plus que son chef de lidia mais avec un premier qui colle, il finit par subir une grosse voltereta. Il se défait de l’animal par une entière contraire  mais caìda et un bajonazo. Avec son second colorado et difficile à fixer c’est la guerre, las, Manuel n’est pas assez armé et le combat est vite inégal, il n’arrive pas à le dominer même s’il y a un mieux en fin de faena. Entière dans la croix pour en terminer avec son opposant, suivi d’une ribambelle des descabellos.

Ismael JIMENEZ, est comme son jeune compañero, trop vert pour une telle opposition. Sans sitio à son premier il est plus croisé à son second qui portait le fer d’El Pilar, auquel il tirera quelques séries templées à gauche. Final en luquesinas, entière delantera et 2 descabellos après avis. La pétition monte et 1 oreille tombe du palco.

Présidence Lionel  LOHIAGUE.

Prix au triomphateur : El RAFI.

Prix à la meilleure faena : Ismael JIMENEZ.

El Orense

RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août
RION, dimanche 20 août

Commenter cet article