Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PERALTA

Publié le par Cositas de toros

PERALTA

 

En ce dimanche 03 septembre de l’an de grâce 2017, nos pérégrinations taurines nous ont amenés dans la province espagnole de Navarre, plus exactement dans la commune de PERALTA (AZKOIEN en basque, 6000 âmes),  située approximativement à 70 Kms au sud de la capitale navarraise PAMPELUNE, dans la zone non bascophone de la province.

Tels des scouts expérimentés, nous avions organisé notre sortie de façon à faire un arrêt "sustentatoire" en la ville d’ERRIBERRI, nom Basque d’OLITE, superbe cité riche d’histoire, dotée d’un patrimoine important avec son château forteresse (Vieux Palais) construit sur les fondations d’une ancienne construction romaine. Vous l’aurez compris, nous désirions agrémenter notre sortie taurine d’un peu d’histoire et de culture.

 

Arrivés à OLITE sur le coup de midi, le hasard à voulu que l’on débarque en pleine "Feria de Vendimias" !!! Nous ne pouvions pas savoir ! La situation étant ce qu’elle était, en bons scouts, nous nous sommes adaptés et, je dois avouer humblement, que le côté culturel initialement prévu en a pris un petit coup ! Après s’être sustentés frugalement dans l'Asador Sidreria (je vous recommande l’adresse) d’une assiette de jambon de bellota et d’un chuleton magnifique, le tout accompagné d’un bon petit vino tinto de la région nous nous sommes mis en route, avec quelques regrets, pour AZKOIEN, but initial de notre périple

PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA

Hélas, la malchance nous poursuivait. Effectivement, à peine arrivés à PERALTA et assis à une terrasse afin de nous désaltérer, nous avons été envahis par des voisins français qui se promènent souvent avec des polos noirs, armoiries brodées or sur la poitrine et foulards blancs brodés itou. Généralement ils vivent sur "un tuc" de Chalosse duquel ils sortent de temps en temps le plus souvent en troupeau, je crois qu’on les appelle communément "les mugronnais" La suite ne se raconte pas

PERALTAPERALTA
PERALTAPERALTA

Malgré ces coups du sort successifs, nous nous sommes rendus en temps et en heure aux arènes pour assister à la novillada

PERALTA

Arènes de PERALTA, ciel bleu se couvrant avec quelques gouttes au final. Température nécessitant une hydratation régulière, grosse demi-arène et…beaucoup de jeunes !

 

Au programme : six novillos du Pincha pour Fernando ROBLES (inconnu pour moi) Aquilino GIRON (itou, en remplacement d’EL ADOUREÑO) et Maxime SOLERA, triomphateur de l’an passé devant la même ganaderia.

Un lot du Pincha extrêmement bien présenté, quelques uns limite catégorie supérieure, hétérogènes de trapio et d’armures allant du bonito au veleto, hétérogènes aussi de comportement, nous ont permis d’assister à une novillada intéressante et entretenue, sans toutefois atteindre le niveau de l’an passé.

Fernando FLORES (lilas et or) se voit opposé "le bonbon" de la tarde, le novillo bajito et bonito  ne rencontrera le piquero qu’une fois faisant sonner la quincaillerie, doloroso aux banderilles il sera un véritable careton sur les deux cornes. Il lui coupera une oreille après une demi en place, mais avec plus d’investissement il aurait dû lui couper les deux. Son second, plus lourd, veleto en diable, ira deux fois au cheval avec une 1ère rencontre carioquée et une 2ème gentille, mettra la pagaille aux banderilles et finira par se révéler mansote cherchant les tablas en cours de faena. Une grosse entière dans le rincon au deuxième essai avec grosse voletereta plus 4 descabellos. Ovation après 2 avis.

Aquilino GIRON  (blanc et or) n’a pas cessé de reculer tant au capote qu’à la muleta face à son premier adversaire noble et encasté, au premier tiers le novillo prend un 1er puyazo quelconque et une 2ème pique assassine. Il mettra un terme à son calvaire d’une grosse entière, engagée et radicale qui lui vaudra 1 oreille. Le second qui aurait du sortir en 5ème, sort suite à une erreur des torileros en 6ème, déboule du toril avec alegria. Le tercio de pique est exécuté sans aucune lidia avec une 1ère à la porte de paseo et les suivantes où il se trouvait ! Aquilino débute sa faena par deux cambiadas au centre. Faena majoritairement gauchère avec voltereta mais revient et arrive à enchaîner quelques séries sur un novillo visiblement décasté. Final en redondos inversés et une demi en s’engageant suivi d’une grosse entière sur laquelle il est pris méchamment. Vuelta après 2 avis. Novillero à suivre.

Maxime SOLERA (bleue marine et or) mal servi au sorteo est lui, passé à côté  de son après-midi. Il accueille son premier a porta gayola. Il ira trois fois au cheval, pour une 1ère compliquée, une 2ème forte et poussée et une 3ème assassine carioquée et pompée. Mauvaise lidia au tercio de banderilles et début de faena intéressant où il se croise face à un novillo encasté plus compliqué à gauche allant très vite a menos. Débâcle totale aux aciers, silence après deux avis. Son second devant sortir en 6ème sort en 5ème, ce qui le déstabilisera un peu. Tercio de varas avec une 1ère fermée, une 2èmetueuse, pompée et fermée, mis en place pour une 3ème, le novillo ne part pas et le Président demande le changement. Entame de faena par le bas vers le centre suivi de bonnes séries de la droite puis Maxime perd le sitio face à un novillo manquant de caste et qui baisse de rythme. Il en terminera par une demi, longue d’effet suivi d’un descabello. Silence après avis.

El Orense

PS: Aujourd'hui, pour le diap en plein écran cliquez sur le deuxième cyprés de gauche dans la première photo !!!

 

PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA
PERALTA

Commenter cet article

christian 30300 08/09/2017 20:06

joli ballade

Cositas de toros 09/09/2017 08:29

Effectivement journée bien sympathique.