Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE

Publié le par Cositas de toros

VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE

               

11 heures

  Soleil, belle chambrée, quelques tendidos vacants, inconcevable il y a quelques années.

 

        Vous avez dit "Corrida concours" ?

 

                 Concours de médiocrité, manque de chispa, de mobilité, de race !

Le tambour major Olivito de La Quinta, né en octobtre 2012 fit seul illusion quoique fort lourd. Il fut bien reçu au capote par Domingo LOPEZ-CHAVES et bien mis en suerte ; il prendra trois bonnes piques dans l'esprit de la concours par Oscar BERNAL, ovationné. Une quatrième rencontre projetée aurait certainement permis à Olivito de s'offrir une vuelta posthume, mais il est délicat de sortir le mouchoir dès l'entame !

LOPEZ-CHAVES, bon chef de lidia, se montra distant à la muleta, la main à mi-hauteur, usant du pico. Echec à la rapière  (nous sommes à Vic), adieu l'oreille.

Pétition de vuelta, en vain. Ce n'est que justice. La présidence a tenu bon sous les huées.

Le maestro salua au centre.

                   Fin du concours.

Défilèrent, Verdon (01/14) de Pilar Buendia Pallares, noble et soso, toro de demie charge ; Pescaluno de C. Yonnet, hors concours, remplaçant le Vinhas impropre à la compétition. Ce Pescaluno vraiment hors concours, fade, la gueule ouverte dès la prise de la muleta.

Suivèrent Plomero de San Martin, bien présenté mais faible et fourbe, "absent" devant le canasson ; le cinquième Clarinero d'Ana Romero montra très vite ses pattes de coton devant la flanelle, aucun intérêt.

Aviador de Los Maños ferma le chemin de croix. Né en avril 2014, il subira un premier tiers désespérant pour s'éteindre sous une pluie de capotazos.

Tomas CAMPOS fut pitoyable, dépassé. Autant vous dire qu'Aviador ne décolla jamais, cela lui permit au moins de ne pas se scratcher !

 

D. LOPEZ-CHAVES : un avis avec salut au centre et silence

PEPE MORAL : double silence

Tomas CAMPOS : un avis, silence et silence

Nos trois toreros matutinaux furent marginaux, toréant avec distanciation, usant outrageusement du pico (l'extérieur de la muleta), le "ventre" de la mère- muleta jamais carressé. Tout ceci ne nous permettant pas de ressentir la moindre émotion.

Aucune mise à mort pour relever ce piètre niveau.

Cette 17e corrida concours fut un échec, ce millésime 2018 à mépriser.

Pas de race, pas de caste. Santa Coloma... bien présentés dans l'ensemble, les poids sur la romaine divergèrent sérieusement. Entre le 1er, Olivito presque 6 ans et le 6e, Aviador, encore novillo il y a un mois, le moral et le poids étaient disparates.

 

La veille aussi on s'ennuya ferme.

 

Cavalerie Bonijol : G. Rehabi ovationné (6e) à son entrée, (quand cessera-t'on ces manifestations ridicules, chacun à sa juste place !), sifflé, hué à sa sortie.

Présidence de Philippe Lalanne.

 

                                                                                     Gilbert LAMARQUE

VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE

VIC…Suite.

 

Pour nous remettre du manque d’émotion de la matinée, nous attendait un pique-nique magistral entre amis. Après avoir fêté les retrouvailles (pour certains) autour de diverses boissons alcoolisées, anisées ou pas, abusées ou pas,  aussi, nous avons fait honneur à une diversité de  plats tous meilleurs les uns que les autres, jusqu’au dessert où une succulente tarte aux poires s’offrait à nos estomacs déjà bien garnis (si vous êtes intéressés je vous donnerai l’adresse de la pâtissière). Et, comme il n’est pas de coutume de terminer un repas en Gascogne sans la traditionnelle « petite goutte » nous nous sommes délectés d’un bon armagnac et autre patxaran. D’aucuns disaient parmi nous que c’était pour noyer le chagrin du matin, d’autres pour se donner du courage pour l’après-midi, enfin, vous l’aurez compris, chacun avait sa petite excuse.

Quand on vous le disait que l’ennui sur les gradins des arènes peut également être source d’alcoolisme…

Tout cela pour vous expliquer que c’est avec quelques difficultés que nous avons rejoint les tendidos brulants des arènes Joseph- Fourniol en cet après-midi de Pentecôte.

18h

9/10 d’arène, soleil piquant très fort, la cocotte était bouillante.

Au menu, six pensionnaires de "rasoir de portillo" extrêmement bien présentés, qui, comme leur nom l’indique, nous ont barbé durant les 2h34 de spectacle (si on peu dire).

Raso de Portillo : Raso en espagnol : « Es un llano, está despejado y generalmente situado en un alto o monte ».  C’est donc une morne plaine située en altitude, un haut plateau triste à en mourir. Adjectif qui a trouvé toute sa place dans cette tarde qui nous était proposée, plate, longue, triste et ennuyeuse, la faute en incombant bien sûr à ces rasoir du portillo, mansos (3/6), de peu de forces, de peu de race, de peu de caste. Ils sont allés au cheval avec nonchalance, sortant souvent seul, raccourcissant leur charge après la deuxième série. Ils ont tous fini sur la défensive, dangereux pour la gent piétonesque.

Face à cette opposition, le seul à avoir fait illusion fut Octavio CHACON le chef de lidia, qui au moins a eu le mérite d’essayer et de tenir son rôle de chef de lidia tout au long de la course (tellement rare de nos jours), bien qu’il soit resté marginal avec Parisino, son premier adversaire, le moins mauvais du lot. Pour le reste, depuis Parrillo jusqu’à Vedillo en passant par Uño, Volcadillo et Tallista, Antonio NAZARE et Alberto LAMELAS (qui  profite d’une excellente côte de popularité à Vic) ont passé la tarde à user du pico assorti de plus, du petit pas en arrière (pasito atras), mais… pouvait-il en être autrement avec une telle opposition ?

Les absents n’ont  pas forcément eu tort…

Présidence : Bernard SICET

Octavio CHACON : Ovation et silence après avis,

Antonio NAZARE : Silence et palmas,

Alberto LAMELAS : Ovation et silence après avis.

La journée a été longue, chaude, mais au travers de tout ça, quelques motifs de satisfactions :

L’entrée de Gabin REHABI sous les acclamations au sixième (exagéré) !!! Et sa sortie sous les hués de la foule. Gabin sifflé à Vic !!! Je n’aurai jamais cru voir une telle chose.

Le partage du pique-nique avec ses discussions et ses rires, sous le soleil, avec des amis, tout ce qu’il faut pour être heureux.

Quelques heures de bonheur au milieu d’une journée d’ennui.

 

Patrick SOUX

VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE
VIC. DIMANCHE DE PENTECOTE

Commenter cet article