Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Novillada concours de saint-Perdon

Publié le par Cositas de toros

Novillada concours de saint-Perdon

 

Et pourtant… il y avait matière !

 

       Dimanche 26 août 2018, au Plumaçon, 17h30, sous un beau soleil s’élance le paseo de la novillada concours organisée par la Peña la Muleta de Saint-Perdon.

Il nous restera, pour cette 6ème édition, comme un goût amer en bouche, amer car les évènements qui se sont succédés en piste ont quelque peu plombé l’ambiance.

Et pourtant… il y avait matière !

Il faut dire en préambule, que les novillos sortis en piste étaient tous bien présentés, tous dans le type de leur encaste, leur jeu et leur caste variés ont permis un après-midi de toro entretenu.

Cette novillada a commencé sous les plus mauvais hospices avec la blessure du magnifique novillo de Barcial,

tant attendu par les aficionados, blessure qui a obligé la présidence à demander son changement. Dans l’impossibilité de se relever, il a du être puntillé en piste. Suite à cet incident, contrairement à ce qui était annoncé, l’ordre de sortie a été modifié. Alors que le sobrero aurait dû sortir en lieu et place du titulaire, le torero a fait sortir son second se réservant le sobrero pour terminer.

                                                 Ángel JIMÉNEZ,

fait donc sortir en premier Chorlito, pensionnaire de la ganaderia de Flor de Jara (Santa Coloma / Buendia),

pas très intéressé par les capotes avec lesquels il coupe le terrain. Mis en suerte à bonne distance pour une première bonne pique, il part après beaucoup d’hésitations pour une seconde quasiment depuis le centre. Au centre pour une troisième, il ne démarre pas obligeant le maestro à le remettre en place au même endroit que la première, pique assassine qu’il prend en faisant sonner l’estribo. (Pique montée à l’envers).

Au deuxième tiers il coupe le terrain aux banderilleros, à noter une bonne paire de Morenito.

JIMÉNEZ se trouve, avec la flanelle, face à un Chorlito diminué. Un très court essai à gauche, délicat, l’obligera à servir une faena exclusivement droitière à un novillo qui va trop vite a menos. Long à la mort, ¾ tombée au 3ème voyage. Arrastre applaudit…

Mon avis : Novillo intéressant au premier tiers, manquant de force et de moteur.

Ma note : 12,5 / 25.

Lorsque sort son second, de SÁNCHEZ FABRÉS,

nous nous rendons vite compte de l’âpreté du coquilla. La bagarre est de rigueur, au capote où le Maestro ne gagne pas de terrain, aux piques où il se défend à la première et ne pousse pas trop à la seconde. Il met la panique aux banderilles, 5 passages pour 4 bâtonnets, et garde toute sa sauvagerie à la muleta. A droite, charges courtes, tête haute,  à gauche un essai tout en précaution, le tout finissant avec un toro distraido et parado. Très long à la mort, trop long, il entendra les trois avis…

Mon avis : Novillo lidié hors concours, donc...

Ma note : Hors de propos mais, 11.5 / 25.

                                                   Ángel TÉLLEZ,

"vendu" sur la propagande comme un torero "puissant avec un  corte classique, de ceux qui mettent la jambe" (?) voit sortir Cuba,

Ganaderia de Puerto de San Lorenzo (Atanasio / Lisardo). Cuba fait une bonne sortie qui permet à Ángel une série de véroniques  en gagnant le terrain des medios. Il prend une première pique où il  s’emploie et reste collé au peto, une deuxième du même endroit où il pousse et une troisième correcte du centre (puya à l’envers). Aux banderilles il a la fâcheuse manie de freiner sa course à la pose.

Ángel, à la muleta doit faire face à un novillo de charge courte qu’il n’arrivera jamais à allonger. Il en résulte un travail décousu. Les choses se passent mieux à gauche où il trouve le sitio et la bonne hauteur de muleta. Rapidement "il se fait manger",  au son de la musique (?), le toro raccourci sa charge, s’avise et prend des défauts, il se fait engancher la muleta et se fait désarmer. Il en termine avec une petite demie suivie d’une entière atravesada qui ressort. Avis et applaudissement, arrastre applaudit.

Mon avis : Novillo très intéressant qui aurait pu paraître meilleur avec un novillero capable de mettre la jambe et de dominer.

Ma note : 13 / 25.

Sospechoso

de la ganaderia de Ventana del Puerto (Aldeanueva / Jandilla) sort des chiqueros avec ardeur. Une bonne série de véroniques en pesant sur le novillo permet à Ángel de gagner le terrain du centre. Ce novillo ne prendra que deux piques dont une première à la limite des rayas, il met bien les reins et reste collé. La seconde sera donnée du centre où l’animal part avec alegria en mettant une nouvelle fois les reins. Satisfaisant tercio de banderilles au cours duquel il prendra les trois paires en poursuivant les piétons. Ángel l’attaque à la muleta par des cambiadas au centre et poursuit par de bonnes séries des deux mains, las le toro baisse très vite de régime et le trasteo se poursuit avec  un opposant soso, sans transmission. Il en termine avec une entière très basse et suffisante. (11’03 sans avis !). pétition d’oreille et trophée accordé. Arrastre applaudi.

Mon avis : Novillo intéressant mais manquant de moteur et d’un peu de caste.

Ma note : 12 / 25.

                                                 Dorian CANTON,

le régional de l’étape était très attendu dans cet exercice de style. Une fois de plus il a fait preuve de recours et d’un sang froid extraordinaire pour un novillero en première année de piquée.

Gacela,

un Antonio San Román  (Torrestrella) sort bien des chiqueros et permet à Dorian une série de véroniques dominatrices pour gagner le terrain du centre. Le premier tiers ne sera pas à la hauteur des espérances. Une première depuis les medios où il bataille fort, sort seul et s’agenouille suivie d’une seconde du même endroit où il fait également sonner les étriers. Aux banderilles, il faut noter une excellente brega d’El Monteño et les saluts de El Santo et Miguelito. Comme à son habitude Dorian commence sa faena par des cambiadas au centre. Hélas son trasteo tourne court, en faute, la faiblesse de son opposant. Malgré tout il parviendra à lier quelques belles séries des deux mains. Pour finir, une entière delanterita suffisante, suivie d’une forte pétition de deux oreilles. Une seule sera justement accordée à Dorian.

Mon avis : Novillo manquant d'un peu de force et de caste.

Ma note : 12 / 25

Lorsque le dernier passe la porte du toril, Zorrito,

un Sánchez Fabrés, nous voyons rapidement que ce sera compliqué. Il fait une sortie de manso, refusant tous les appels de capote et il faudra un Dorian volontaire et intelligent pour arriver, en se battant, à lui gagner du terrain jusqu’au centre. Zorrito va nous gratifier d’un premier tiers émotionnant.  La première pique (mise en place aux medios) est violente provoquant un batacazo spectaculaire. De la seconde, (d’un peu plus loin) il sortira seul après une rencontre toute aussi violente. A la troisième, le piquero le manque et le novillo s’échappe. Mis en place pour une quatrième, il faut que le groupe équestre aille le provoquer à deux mètres pour qu'il charge avec tout autant de violence pour une pique très appuyée. Le piquero  Jean Loup Aillet sortira sous un tonnerre d’applaudissements. Au deuxième tiers, bonne brega d’El Santo et salut d’El Monteño pour deux belles paires. Il arrive à la muleta avec encore de la violence. Le début de son trasteo est un vrai combat que Dorian arrive à améliorer en se croisant plus et en baissant la main. C’est une faena de dominio sur un novillo qui est tout sauf un faire valoir. Dorian arrête sa faena un peu trop vite, à mon avis, peut être qu’une ou deux séries de plus auraient permis de clarifier les choses ? Ceci étant, il termine avec 2/3 de lame basse et atravesada suffisante au deuxième essai. Pétition d’oreille et trophée accepté par la présidence, suivi d’une très forte pétition de vuelta au novillo, à mon sens justement refusée.

Mon avis : Novillo plus violent que brave, un manso con mucha casta.

Ma note : 12.5 / 25

 J’ai oublié de vous parler de ma grande surprise à l’annonce du Sánchez Fabrés au cartel de Saint-Perdon. Je pensais, pour avoir personnellement participé financièrement (comme d’autres adhérents de la peña) à la despedida de ganadero de Sánchez Fabrés que s'en était terminé de son aventure ganadera. Que nenni, il doit être comme le phénix, il a dû renaître de ses cendres… Quand on repense aux discours de certains !!!

Et pourtant… il y avait matière !

Il y avait matière pour que cette course soit une très bonne course. Les ingrédients étaient tous là, mais pas en même temps. Dommage.

Pour expliquer aux mécontents le fait que le prix n’ait pas été attribué,  nous nous en tenons à ce qui est écrit sur le flyer explicatif distribué à l’entrée où il est écrit :

"Pour être primé, le novillo devra avoir fait preuve d’un comportement de qualité dans toutes les phases du combat, sans exception, et notamment deux piques minimum avec style et bravoure"

Il est vrai malgré tout que, ne pas distribuer le prix à un concours peut sembler incompréhensible dans la mesure où il y a toujours un toro meilleur, ou pour le moins, moins mauvais que l’ensemble. Doit-on récompenser un moins mauvais ? Je sais que c’est un débat qui s’est tenu au sein du bureau de la peña.

 Peut-on continuer à organiser des concours sans vainqueur ?

Après deux années de moins bien, la Peña La Muleta a un peu redressé la barre avec un cru 2018 plus dans l'esprit d'une concours. Reste bien sûr encore quelques points à améliorer, mais il me souvient avoir terminé ma reseña de l'an passé en écrivant: " Je ne doute pas que l’équipe de Pascal DARQUIE saura analyser et retenir les leçons de cette course…". Mes vœux auraient-ils été en partie entendus ???

Arènes du Plumaçon, Température agréable, environ un petit millier de spectateurs.

3h 1/4 d'un spectacle entretenu.

Président : Bernard Cisset.

Présidence technique à honorer pour sa maitrise et sa fermeté.

 

Patrick SOUX

 

Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon
Novillada concours de saint-Perdon

Commenter cet article

christian 30300 28/08/2018 19:04

bel ecrit
petite question pourquoi sur 25 les notes
pas mal les photos du cheval qui est souleve
au plaisir patrick

Cositas de toros 28/08/2018 19:13

Bonne question. Tout simplement parce que j'ai noté: La présentation, le comportement à la sortie, les piques, les banderilles et la muleta sur cinq chacun, donc total 25. Je sais que c'est arbitraire mais bon, ça me permettais à titre perso de pouvoir faire un classement qui n'a de valeur que pour moi bien sûr, hormis d'établir une échelle de comparaison. Voilà pourquoi Christian, et merci de nous suivre si fidèlement. La bise et @+.