Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VICTORINADE SAINT-SEVERINE

Publié le par Cositas de toros

VICTORINADE SAINT-SEVERINE

 

Arènes du Plumaçon samedi 22 septembre 17 heures

 

Que retenir de la journée taurine de Cap Aficion ?

En premier, je relèverai le prix prohibitif des entrées. 40€ pour un tendido soleil dernier rang, 50 pour un balconcillo soleil, 70 pour son frère ombragé !!! C’est d’autant plus incompréhensible que le plateau ne devait être des plus onéreux…

En second, le défaut d’organisation aux entrées, mettre autant de temps pour accéder à sa place est un autre facteur de mécontentement…

En trois, la longueur du spectacle. Depuis l’hommage à Victorino Martin par Christophe Andiné, certes très émouvant mais un peu long, en passant par la partie "landaise" de la course, la victorinade à débuté à 17h40…

En quatre, la qualité des toros. Certes, nous sommes en fin de temporada et, malgré le fait que cette course soit  donnée dans une arène française de première  nous savions que l’on n’aurait pas la tête de camade mais, là, c’est un encierro dépourvu de race, de caste, de noblesse qui a défilé. Des Victorinos, ne restait que  le genio et le sentido. Hormis le second qui a fait montre d’un fond de noblesse, le reste a été ennuyeux, montrant pour certains, des signes de faiblesse dès le capote. Ils ont tous été au cheval pour une première rencontre, à la seconde, les piqueros ont dû les provoquer, pour certains au-delà de la deuxième raya, certains sortant seuls du groupe équestre. A la muleta, des demi-charges et des faenas qui se sont terminées con toros parados. Bref, pas grand-chose à retenir.

En cinq, un détail Bonijolesque : le nom des chevaux brodés sur le peto… ce qui n’a pas empêché le montage à l’envers de cinq piques sur six ! Sont-ce là les nouvelles valeurs de la tauromachie ?

Les hommes :

 

                                                    Luis Bolivar,

se verra contraint de tuer trois toros suite à la blessure d’Emilio de Justo. Luis est resté toute l’après-midi sur la rive de la midouze. Il n’a fait preuve ni d’engagement ni d’investissement suffisant pour maitriser la situation, il perdra même les papiers sur le dernier (qui devait être en charge d’Emilio de Justo). Silence, silence après avis et quelques applaudissements polis.

 

                                                     Juan Leal,

s’en sort avec les honneurs… Malgré une toreria plus académique, il ne parviendra pas toujours à dominer ses adversaires. Vuelta après un avis et silence après deux avis.

 

                                                Emilio de Justo

nous a mis l’eau à la bouche… Après avoir brindé la mort de son toro au ciel en hommage à son père décédé dans la matinée, il a démontré qu’avec une muleta autoritaire et de l’engagement, il y avait la possibilité de faire charger cet animal le museau au ras du sable. Hélas sur la deuxième naturelle il se fait prendre vilainement par Mosito qui l’envoie à l’infirmerie. Il revient courageusement en "tchanquant" bas pour donner une nouvelle série de derechazos héroïques puis, il en termine d’une entière très engagée après pinchazo. Sa cuadrilla viendra récupérer son oreille amplement méritée. Torero!!!

 

Cette course a été initiée par la sortie d’un toro de Jalabert pour les écarteurs landais Baptiste Bordes et Thomas Marty (auteur d’un superbe écart), accompagnés du sauteur Fabien Napias.

 

2/3 d'arène, 3h15 de course.

Température estivale en ce premier jour automnal .

Présidence Marcel Garzelli.

 

Patrick SOUX

VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE
VICTORINADE SAINT-SEVERINE

Commenter cet article

Chris30300 25/09/2018 13:00

A defaut d avoir ete bon reste tes jolies photos patrick

Cositas de toros 25/09/2018 17:01

Merci Christian.