Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dimanche 1er Mars, Festival montois

Publié le par Cositas de toros

Dimanche 1er Mars, Festival montois

 

Les cinquante ans du Cercle Taurin Montois

Au bénéfice de la peña Les Pitchouns.

 

 

    Sous un ciel relativement clément, une température fraîche et un petit millier de spectateurs, ce festival a été éclaboussé par la torería d’Alberto Lopez Simon et l’extrême noblesse d’un novillo d’Alma Serena.

Le CTM nous proposait deux novillos du Camino de Santiago, propriété de Jean-Louis Darré et trois d’Alma Serena, propriété de la famille Bats. Au cartel du jour :

 

                                                     Curro Díaz

Son Camino de Santiago fait une sortie intéressante, dont il profite pour poser une triplette de véroniques. S’employant peu sous la mono pique, le novillo baisse vite de régime, sa faiblesse l’empêchant d’aller jusqu’au bout de la passe. Malgré tout, le maestro lui donne une faena artistique sur les deux bords, final par naturelles données une par une avant une demi-épée en place. Oreille.

 

                                                   Diego Urdiales

Est également opposé à un pensionnaire de Bars auquel il distille une belle série de véroniques « rématée » par une demie de belle facture. Au cheval, il subit un picotazo sans pousser. Suite à deux jolies paires de bâtonnets, Diego, avec sa torería engagée, lie un trasteo complet sur les deux rives. A noter une excellente série de derechazos. A gauche, bien que le piton soit plus compliqué, il arrive aussi à poser une très bonne série de naturelles. Le final est un peu brouillon. Entière caïdita au deuxième envoi et une oreille récompense le tout.

 

                                                   Thomas Dufau

Le malheureux du sorteo voit sortir des chiqueros, en marchant, un pensionnaire d’Alma Serena qui n’a visiblement pas envie d’en découdre. Il fuit les appels du « peonage » et Thomas a toutes les difficultés à lui donner deux semblants de véroniques. Le novillo se désintéresse totalement de la cape mais, au cheval il attaque au cou, s’anime sous le fer, pousse et reste très longtemps (trop) collé au peto. Nous pensons qu’il va changer de comportement, las, il continue à bouder la flanelle et devient avisé. Après de gros efforts, et une grosse voltereta, il arrive à lui tirer deux séries méritoires de la gauche puis envoie cette alimania ad patres avec une entière un peu basse mais efficace. Une oreille vient panser ses plaies.

 

                                                Alberto López Simón

Le deuxième Alma Serena fait quasi la même sortie que son frère, cependant Alberto arrive à le capter dans sa cape pour une belle série de véroniques. Il l’amène au groupe équestre avec des chicuelinas marchées du plus bel effet. Mis en suerte trois fois au cheval, les trois fois il s’échappe à la morsure du fer mais, Alberto reprend son novillo en main avec un quite par tafalleras allurées. Avec la flanelle il attaque le bicho par le bas, genoux en terre en gagnant les terrains du centre et continue à nous régaler d’un gran faenon artistique qui manque par moment d’engagement, face à un novillo noblissime « buveur de muleta ». Une rapière entière delanterita y caïdita suivie d’un descabello en termine avec ce noble opposant. Du palco, tombent deux oreilles méritées et une vuelta al ruedo inadmissible à la vue de son comportement au cheval, même en festival.

 

                                                   Yon Lamothe

Comparaison n’est pas raison, mais Il n’est pas facile de passer après…

Initié par une larga de rodilla son capoteo n’est pas fluide, cape tutoyée à chaque passe, mais il arrive malgré tout à servir quelques véroniques à l’Alma Serena de clôture. Le novillo refuse la cavalerie laissant le soin à Alberto Sandoval d’aller le chercher au-delà des lignes. A l’image de son frère sorti avant, le novillo fait preuve d’une grande noblesse dont Yon ne profitera pas. Il embarque son adversaire dans des séries des deux mains sans lui laisser ni le temps ni l’espace nécessaire et finit par l’étouffer. Son final dans les cornes n’était pas utile et, je peux me tromper, mais ce novillo méritait beaucoup mieux. Il termine avec une épée entière en place portée en toda ley qui, à elle seule, vaut une oreille. Et, deux mouchoirs tombent du balcon…

 

Arènes du Plumaçon, pas assez de monde sur les étagères.

Une minute d’applaudissement à l’issue du paseo en mémoire de Pierre Bats.

 

Deux novillos du Camino de Santiago (1 et 2), et trois Alma Serena pour :

Curro Díaz, oreille.

Diego Urdiales, oreille.

Thomas Dufau, oreille.

Alberto López Simón, deux oreilles. Philippe Bats invité à saluer par le maestro.

Yon Lamothe, deux oreilles.

Vuelta al ruedo au novillo d’Alma Serena sorti en 4ème.

Les pensionnaires du « Monge » à Cauna sont tous sortis parés de la devise noire.

 

Somme toute… un agréable après-midi de toros.

 

Patrick Soux

 

 

Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois
Dimanche 1er Mars, Festival montois

Commenter cet article

depecker 03/03/2020 17:21

Ouf, pas de coronavirus dans la resena........