Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PONCE LE PHAGOCYTE OU L’APPÉTIT DU ROI ENRIQUE

Publié le par Cositas de toros

 

     Phagocyter : détruire progressivement quelqu'un, quelque chose en les privant de toute autonomie, en s’en rendant maître de l’intérieur (définition du Larousse).

 

Phagocyte

     

Futur phagocyte

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Août

1er. Osuna : mixte, Diego Ventura, Ponce et Javier Conde.

3. Huelva : mixte, Andrès Romero, Ponce, Castella et David de Miranda.

4. Plasencia : mano a mano Ponce/de Justo, alors qu'un troisième plus modeste aurait eu l'opportunité !

6. El Puerto de Santa María : Ponce, Morante et Pablo Aguado. Corrida de luxe avec des toros de J.P. Domecq qui vous donne la désagréable impression de manger quelques louchettes de caviar sur les décombres !

15. Béziers : mixte, Léa Vicens, Ponce et Castella.

16. Santisteban del Puerto (Jaén) : mixte, Diego Ventura, Ponce et Curro Díaz.

29. Mérida : Ponce, El Fandi , Perera.

 

        Septembre

5. Priego de Córdoba : mixte, Diego Ventura, Ponce et Curro Díaz.

12. Arles : goyesque, Ponce, Castella et Roca Rey.

26. Séville : Ponce, Manzanares et Roca Rey.

 

       Insupportable !

Ponce sur tous les fronts, honte à lui et aux organisateurs médiocres.

Par ces temps de disette, ne serait-il pas judicieux d’offrir des opportunités aux toreros plus modestes et non moins méritants ?

Ponce, à ce jour, serait une dizaine de fois dans les cartels pour un nombre misérable de corridas. Brade-t’il ses prestations – plus ennuyeuses au fil du temps –, ou les empresas sont-elles privées d’imagination ?

Un seul souhait affleure mon esprit : que ces spectacles soient un véritable fiasco par la médiocrité de l’ensemble et par l’absence du public. J’ai un doute sur la deuxième caractéristique, hélas.

Voici un des vrais fossoyeurs de la Fiesta Brava. 30 ans d’alternative, bientôt 50 ans au compteur et je vous fiche mon billet qu’il défilera dans les années futures avec un déambulateur à moins que d’ici là, la Corrida ait définitivement renoncé.

 

 

     Môssieur a décidé, paraît-il, de redonner des couleurs au toreo !!! Le présomptueux !

Pitié ! Alfonse Enrique Ponce Martínez.

Quand donc, le fléau de Chiva cessera-t'il de nous infliger un tel châtiment ? 

Peut-être une deuxième vague de virus après le phagocyte, ce serait le bouquet !

Noir c’est noir !

Les affaires taurines sont comme l'industrie de la santé, un business avec ses conflits d'intérêts et l'illustration quotidienne des faiblesses de l'être humain.

 

¡ La cultura no se censura, Ponce si !

                                                                                    Gilbert Lamarque

 

 

 

Commenter cet article

chris30300 23/07/2020 06:48

joli texte un regal de vous lire tout les 2

caprice patricia 22/07/2020 20:33

Bonjour,

Le roi PONCE doit entretenir la novia et l'ex mujer.....Cela coûte cher...... Bisous.

Cositas de toros 23/07/2020 18:35

Bonjour Patricia. La novia et l'ex mujer, nous laissons cela à la presse spécialisée ! Il lui restera encore quelques oliviers ! La bise à vous deux.