Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

informations

TOROS

Publié le par Cositas de toros

 

 

Voir les commentaires

Pérols. Les toros débattent au tribunal administratif de Montpellier

Publié le par Cositas de toros

                 Souvenons-nous. Le conseil municipal de Pérols (Hérault) prévoyait l'organisation d'une novillada le 15 juillet 2023. Novillada qui prit illico le chemin du tribunal administratif de Montpellier (en mai 2023). Au cartel, six novillos de Miura pour Solalito, Christian Parejo et Lalo d María, la terna française.

     Le juge des référés avait estimé que la tenue de cette novillada avec mise à mort "était contraire aux dispositions de l'article 521 du Code pénal aux termes duquel le fait, publiquement ou non, de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende."

 

Vouée au traditions camarguaises

     La justice avait considéré dans l'urgence que la tradition locale avait été interrompue, puisque Pérols n'avait plus accueilli de tel spectacle depuis 2003, elle s'était donné un an pour se prononcer définitivement. L'audience a donc eu lieu ce mardi 14 mai. Il y a bien des arènes à Pérols et un club taurin centenaire, mais cela ne suffit pas, la tradition locale a été interrompue. La justice a considéré que les délibérations du conseil municipal de 2023 étaient contraires à la loi.

     Résultat des courses... elle a demandé que la commune verse 1 500 euros au CRAC ( comité radicalement anti corrida) et 1 500 euros également à l'Alliance Anti corrida.

     L'avocate de la commune a rappelé que "le Code pénal ne fait pas de distinction entre courses de taureaux, avec ou sans mises à mort". Elle a considéré que "la tradition locale existe dans plusieurs villes et villages de l'Hérault" et que " cela n'a pas de sens de considérer uniquement le territoire métropolitain".

     La décision du tribunal administratif sera rendue "sous quinzaine".

     La municipalité s'obstine, un rien tenace, alors que la commune se peuple de nouveaux urbains anti corrida. Et les néo ruraux se lamentent, protestent, se plaignant du chant du coq bien matinal et des odeurs de fumier embaumant la campagne, la vraie.

                               Gilbert Lamarque

Voir les commentaires

TOROS

Publié le par Cositas de toros

 

 

Voir les commentaires

TOROS

Publié le par Cositas de toros

 

 

 

Voir les commentaires

TOROS

Publié le par Cositas de toros

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>