Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C T MARC SERRANO

Publié le par Cositas de toros

 

 

     Dimanche prochain, le CTMS organise la tienta de l'adhésion. Marc tientera deux vaches d'El Campo, le fer de Virgile Alexandre. Vous pourrez à cette occasion adhérer à notre Club Taurin pour soutenir Marco. Nous espérons que vous serez nombreux à nous rejoindre, au Grand Badon, chez Dominique Cuillé.

Virgile Alexandre, victime d'un sérieux accident de campo, devrait être présent parmi nous.

Programme complet en cliquant sur l'affiche ci-dessus. Toutes les personnes et ami(e)s, absent(e)s, ce jour-là, peuvent adhérer en envoyant un chèque au Club Taurin Marc Serrano 65 Allée de l'Arçon. 30000 Nîmes.

Votre soutien est très important pour notre torero.


 

Voir les commentaires

AIRE

Publié le par Cositas de toros

Un programme attractif pour le Cinquantenaire des Arènes

            La Junta des Peñas Aturines vient de dévoiler le détail de la journée du samedi 18 Juin consacrée à la célébration du Cinquantenaire des arènes en présence de Francisco Ruiz Miguel parrain de la journée en souvenir du paseo qu’il effectua lors de la corrida inaugurale du 18 Juin 1972.

     Au menu, manifestations culturelles avec expositions sur 50 ans de Tauromachies à Aire et surtout programme taurin exceptionnel avec deux corridas dont les ganaderias et les toreros retenus à une exception près, fouleront avant Aire, le ruedo de Las Ventas à Madrid lors de la prochaine San Isidro.

Samedi 18 Juin à 11h  - 4 toros de la Ganaderia de Los Maños de la famille Marcuello (origine SantaColoma/Buendia) pour Morenito de Aranda et Jésus Enrique Colombo.
Et à 18h - corrida de Valdefresno de Nicolas Fraile (origine Atanasio Fernández /Lisardo Sánchez) pour Curro Díaz, Alejandro Marcos et Dorian Canton.

     Authenticité, art et convivialité au programme de cet anniversaire !

(communiqué)

 

 

Voir les commentaires

EL MONTECILLO

Publié le par Cositas de toros

 

            La ganaderia sise à Orgaz (Tolède) a changé de propriétaire. L’ancien et le nouveau, ont publié une déclaration commune détaillant les termes de l’accord.

     « Par cette lettre, nous voulons communiquer le changement de propriétaire de la ganaderia El Montecillo après l’accord conclu entre David Medina et la famille Loriente de la Ossa.

L’accord conclu comprend tout le bétail, ainsi que la finca et le fer.

La famille Loriente de la Ossa fera ses débuts en tant que nouveaux propriétaires d’El Montecillo le 17 avril, dimanche de Pâques, sur la Plaza de Las Ventas dans ce qui sera la première corrida que la devise va "lidier" à Madrid après la mort de Don Francisco Medina, créateur de ce fer.

L’idée des nouveaux propriétaires est de continuer avec les mêmes bêtes et la lignée actuelle d’El Montecillo et ainsi perpétuer l’héritage de Don Francisco Medina.

Cordialement. »

        David Medina, Victor Guijarro (représentant de la ganaderia)

 

Daniel Luque, Victor Guijarro et David Medina. © El Montecillo

 

     Devise vert et blanc, l’origine est d’El Ventorillo avec d’autres bêtes d’origine J.P. Domecq.

     Ancienneté à Madrid : 17 mai 1996.

     La présentation en France s’est effectuée le 3 septembre 2021 à Bayonne lors de la "Goyesque bleue" avec A. Ferrera, D. Luque et E. de Justo. Le lot du jour était âgé et en piste les six se montrèrent dangereux, avec divers degrés de mansedumbre, violents sous le fer, bien armés, allant a menos sauf le 5 "Hojaldre", magnifique castaño qui permit à Daniel Luque une faena classique des deux mains récompensée par deux oreilles incontestables. Habituellement les exemplaires de cet élevage se montrent plutôt mous et d’une noblesse niaise.

     David Medina est le petit-fils de Francisco "Paco" Medina, ancien propriétaire de El Ventorillo (vendu à Fidel San Román). Il décida alors, à se lancer dans une nouvelle aventure avec David, le seul membre de la famille ayant choisi la voie des toros. David aura tenu les rênes de la ganaderia environ 6 ans.

     Actuellement, El Montecillo compte environ 90 vaches de ventre. La camada de cette année est composée d’environ 40 toros entre cinqueños et cuatreños d’où sortiront quatre corridas.

 

© El Montecillo

     

     Pour l’heure, 3 novillos sont à l’affiche de l’Alfarero de Plata de Villaseca de la Sagra pour l’une des trois novilladas de qualification en juin.

     Et comme annoncé précédemment, la corrida de Madrid d’el Domingo de Resurrección où se produiront Curro Díaz, Sergio Serrano et Tomás Campos.

 

NB. La famille Liorente de la Ossa est établie à Cuenca où elle évolue par le biais d’une SA dans la promotion immobilière, la construction, l’urbanisation, l’entretien, la location et la vente de biens immobiliers.

     Ceci tendant à prouver qu’aujourd’hui il est difficile à un ganadero de vivre uniquement du toro bravo.

                                                                Gilbert Lamarque

 

 

Voir les commentaires

NOTICIAS DE ESPAÑA

Publié le par Cositas de toros

 

SOL…

El coso de Buenavista, 2000 places pour... 2300 habitants !

     Après plus de dix ans sans corrida, la petite ville d’Estremadure de Higuera la Real va renouer avec la tradition lors de la Semaine Sainte, le samedi 9 avril avec une corrida de Murteira Grave. Les toros seront combattus par Antonio Ferrera, Miguel Ángel Perera et Juanito.

 

… Y SOMBRA

(voir Cositas du 12 février, Pérégrinations andalouses IV)

 

 

      José Luis Algora, vétérinaire, gérant et représentant de la ganaderia Partido de Resina a pris la décision d’abandonner ses responsabilités auprès de ce fer historique à l’encaste unique après vingt-cinq ans de présence.

     Il explique que sa décision est due « aux différences de critères dans la gestion du bétail avec le propriétaire. Ce furent des années de dur labeur et de déceptions, mais aussi de nombreuses satisfactions et joies. »

     « Je remercie les aficionados, les toreros, les hommes d’affaires, les journalistes et toutes ces personnes qui m’ont soutenu durant ces années de travail pour récupérer cet encaste unique au monde, qui ne doit pas disparaître. Avec mes succès et mes erreurs, j’ai bonne conscience de mon dévouement absolu à l’élevage ».

     Le propriétaire, l’homme d’affaires Antonio "Tico" Morales n’est pas un "taurin". La devise n’avait pas besoin de ce nouveau désordre. José Luis Algora avait rendu quelques forces et une certaine bravoure sous le peto. Il manque encore quelques critères en agressivité et devant la flanelle.

     Que va-t’il advenir de cet encaste unique mais si fragile ?

                                                       Gilbert Lamarque

 

 

 

Voir les commentaires

TOROS

Publié le par Cositas de toros

 

 

 

Voir les commentaires